Sélectionner une page

Ça fait plusieurs jours que je suis dans un genre de “funk” écoeurantite de pas mal tout. Surtout avec l’année qu’on a… 

J’ai donc pris la journée pour être attentif aux différentes variables et comportements qui pouvaient influencer mon mood. 

Pourquoi je suis dans un funk qui semble tellement lourd et dense que je ne vois pas le bout de m’en sortir ? 

Suite à ma publication, j’ai reçu plusieurs messages de gens qui vivent la même chose pour différentes raisons.

Au moment où j’écris ces lignes (quelques heures plus tard après ma publication) je suis bien, je vois clair, comme si je m’étais débarrassé de ce gros nuage. Mais comment ? 

J’ai donc envi de vous partager comment j’ai pu shifter ce mood en quelques heures. Un genre de reset que j’ai pu faire… 

*À noter que c’est basé sur mon expérience personnelle seulement, ce qui fonctionne pour MOI. 

 

 

1.  MODE AVION / PLANE MODE 

 

J’ai poster la publication et j’ai ensuite fermé mon téléphone, pour moi c’est le meilleur moyen de faire un reset dans ma journée. Je réalise que mes meilleures journées sont celles où je passe le moins de temps sur les réseaux (Quelle surprise) Surement que vous vous dites “ bin oui on l’sait”… Je sais que tu sais. Mais le fais-tu ? Plus facile à dire qu’à faire. On scroll souvent inconsciemment, on se compare souvent aussi de façon inconsciente et ensuite on se demande pourquoi notre vie ne va pas bien; On regarde les gens qui semblent avoir la meilleure des réalité… That’s why. 

2. Prends quelques minutes pour faire le vide

de tes obligations, stress, devoirs, emails.  Comment peux-tu t’appliquer dans une tâche si ta tête ne suit pas. 

Quand j’suis dans un funk, j’ai juste envie de tout “butcher” de me débarrasser de tout. Pis comment tu te sens après un travail “half-ass” ? Pas bien bien fier, même plutôt décu, probablement pire qu’avant d’avoir fait le travail. Donc STOP. Take a breath… or many. 

 

3. Self-care. Prends un moment pour toi. 

 

Prends soin de toi LIVE. Fais quelque chose qui ne nécessite aucune stimulation de l’extérieur. Lire quelques pages, écrire, prendre un loooooong bain. C’est quand la dernière fois que t’as pris un bain en plein milieu de la journée ? 

C’est exactement ça que j’ai fais; Couler un bain, un bon livre, un p’tit espresso sul’ side. 

 

4. Prends la plus petite tâche possible… qui te fais plaisir

 

Toute la journée je me disais que j’allais étudier. Étant dans un gros nuage gris j’avais pas la tête à ça. En ayant fait la liste de choses énumérées ci-haut j’ai pu revenir à mon étude (avec excitation) en me disant; « Je vais commencer par lire un paragraphe, prendre des notes pour ce petit bout de texte. »

Un paragraphe devient une page, un mot devient une phrase… ainsi de suite. J’ai fini par finir le chapitre en n’ayant pas vu le temps passé. 

À noter que j’ai pas encore repris mon téléphone. 

Je finis d’étudier, commence à cuisiner quelque chose en observant mon mood à shifter complètement. C’est là que je me suis arrêté en me demandant ce que j’ai pu faire de spécial.  

 

En conclusion… 

De ce que j’en observe, j’étais « overwhelmed » par trop de tâches, épuisé de la même routine et déçu de moi pour ne pas être capable d’accomplir la moindre des tâches et d’être plutôt “sloppy”. 

Je comprend aussi que quand on a des périodes plus difficiles / sombres, on focalise QUE sur ça en renforcant ce feeling de m*rde. On se juge beaucoup aussi…

En faisant les 4 étapes, ton attention change aussi, sans même t’en apercevoir (un peu comme je disais plus haut).

Il faut pas se dire de mettre notre attention ailleurs, il faut simplement le FAIRE.

De prendre un bain random à 15h peut sembler banal mais le fait de faire ça (ou n’importe quelle autre activité de self-care c’est comme te donner le droit de prendre soin de toi, que ton horaire peut changer et que tu te choisis en premier.  (On s’entend que l’horaire varie pour tous, je prend exemple pour ma situation en étant travailleur autonome à la maison) 

 

De choisir une mini tâche te permet de ne pas te mettre de pression et d’exécuter cette petite tâche du mieux que tu peux. Naturellement ça engendre plusieurs autres petites actions. C’est comme aller courir, l’idée de courir n’est pas vraiment excitante mais une fois que t’as fais la plus petite tâche, qui est de mettre tes souliers et sortir à l’extérieur, le reste suit. Un pas devient 1 mètre qui devient 1 km, etc. Tu reviens à la maison en étant fier de toi car tu n’avais pas d’attente sur la distance de course à faire. 

 

  1. Mode avion  
  2. Reset  
  3. Self-care time 
  4. Plus petite tâche possible 

 

J’aimerais bien connaître vos trucs qui vous aide à sortir de votre “funk”. Partagez-les dans les commentaires 🙂

 

Merci de me lire et à la prochaine 🙏