Sélectionner une page

3 choses que j’ai retenue | Surrender expirement  👇🏼

Je viens de terminer de lire  » THE SURRENDER EXPERIMENT » un livre de Michael A. Singer l’auteur de « The untethered soul » un autre livre que j’ai lu durant l’été.

 

 En gros la lecture de ce livre m’a fait ouvrir les yeux sur le fait qu’on essaie toujours de tout contrôler et que tout ce passe comme ON veut. Comme la quote plus haut le dit; on se sent bien seulement quand la vie est de notre bord… C’est comme si notre bonheur est constamment contrôler par les événements externes de la vie.

« Since most of us only feel good when things are going our way, we are constantly attempting to control everything in our lives. »

 

C’est pas une façon de vivre ça !  Pourtant c’est comme ça qu’on s’est conditionner.

J’avais déjà une mentalité de « letting go »

Faire confiance à la vie.

Maintenant j’essaie de vraiment être attentif et faire confiance au flow de la vie. J’essaie d’arrêter de forcer des situations ou des opportunités; je me dis souvent  » si c’est dû pour arriver ça va arriver » en me disant ça c’est comme si j’laisse la vie décidée de ce qui est mieux pour moi.

À chaque fois que j’ai forcer des situations en me disant  » Je vais tellement être heureux quand je vais avoir ça », je me rendais compte qu’une fois atteint, je ne me sentais pas plus fulfilled.

Quand tu prends 2 secondes pour réfléchir à ça, c’est tellement vrai. TOUT ce qu’on fait dans une journée est un peu contrôlé dans le but de ne pas se « planter ». On à tellement peur d’avoir peur qu’on est obséder par le contrôle.

Quand ça va bien : Wow j’suis tellement heureux, j’aime ma vie

Quand ça va mal: La vie c’est de la m*rde.

Le fait d’essayer que tout soit toujours parfait fait juste créer encore plus de stress, d’anxiété, de tension. C’est comme si on coupait le « flow » de la vie.

Ça fait un petit bout que je me conditionne à réagir de façon pro-active et positive à chaque fois que la vie m’apporte une surprise « négative ».

 

TOUT EST UNE EXPÉRIENCE

Je pensais déjà avec cette mentalité mais ce livre l’a renforcie… La vie fait bien les choses, faut juste lui laisser la chance de nous le prouver. Si t’es toujours en train de couper le flow tu pourras jamais vraiment savoir quel plan la vie te réserve.

Le meilleur exemple pour moi ça été quand j’suis aller à OD. Des ups, des downs, pendant 1 an j’avais aucun contrôle sur ma vie, « overwhelmed » par cette nouvelle réalité… Fast-forward 2 ans plus tard quand je regarde en arrière je comprend à quel point la vie fait bien les choses. Les personnes que j’ai rencontré, les opportunités qui se sont présentés, le caractère et la personne que ça ma forcer à devenir.

CONTRÔLE = ZONE DE CONFORT

Pourquoi on veut tant contrôler une situation ? Parce qu’on à peur de dealer avec l’inconnu.

Un exemple bien rapide (pis c’est vrai);

Quand je me fais inviter à la fête de quelqu’un, un souper, un resto ou autre endroit publique, je dois TOUJOURS savoir qui va être là.  De me dire que je dois aller dans un endroit publique et rencontrer des inconnus  me créer de l’angoisse. C’est comme la petite voix dans ma tête qui veut me protéger de l’inconnue. Je dois être préparé d’avance pour affronter les gens. (LOL, avoue que c’est weird ?!) Par contre, une fois là-bas, tout est chill, je gère ça super bien et je me dis toujours  » Pourquoi j’me suis stressé comme ça »

C’est l’anticipation de se mettre dans une situation inconfortable/ inconnue qui nous fait faire de l’angoisse. (+ 10 points d’angoisse si je dois arriver SEUL) 😂

À l’inverse, si t’approche la situation de la façon suivante:

« Tu te fais inviter et tu te dis : « bon j’vais me pointer, on verra rendu là »  Tu viens de te sauver toute l’angoisse, le stress et les millions de scénarios dans ta tête.. (Je parle au TU, mais clairement j’me parle à moi en ce moment 😂)

En fait l’approche neutre est la meilleure façon d’éviter l’angoisse ET les deception et laisser la vie faire ce qu’elle a à faire.

C’est comme ça que j’approche toutes les situations; Pas d’attentes, pas d’anticipations. « Y’arrivera ce qui arrivera » POINT.

 

Pour en revenir à la zone de confort…

En gros, comme expliquer dans le livre, c’est notre petite voix dans notre tête qui essaie de nous protéger en se répétant constamment des phrases qui nous garde dans cette zone de confort.   » tu devrais pas faire ça » , « t’as pas assez de connaissances » , « ouff, t’es certain que tu veux te lancer dans ça ? c’est beaucoup de pression. »

On passe notre vie à écouter cette voix là nous guider. On l’a tellement écouter que maintenant c’est rendu un réflexe, on ne se pose même plus la question si c’est la meilleur décision.

 

J’AI RETENUE CES 3 CHOSES LÀ: 

 

MODE SOURDINE

 

Michael, explique qu’il était tellement tanné d’entendre cette voix là dans sa tête que la seule façon de pouvoir la « shut down » était avec la méditation. (Je vais pas faire un résumé du livre mais c’est juste pour mettre en contexte)

Prendre un moment pour méditer, se concentrer sur la direction de nos pensées peut grandement nous aider à taire cette petite voix négative et laisser place à l’intuition de notre coeur monter. C’est pas facile mais ça se pratique, moi étant tellement dans ma tête je me DOIS de faire ce genre de pratique pour « fermer la gueule » à mes pensées négatives ou trop rationnelles)

 

S’ABANDONNER À LA VIE  

En anglais ça sonne mieux « surrender to Life’s events ». En gros c’est de ne pas juger les événements ou opportunités qui s’offrent à nous. On écoute toujours notre petite voix en prenant pour acquis qu’elle a la solution ultime, qu’en l’écoutant on va arriver à nos fin. On a tous une idée du genre de vie qu’on veut et quelle direction prendre selon nos aspirations et idéal de vie mais Micheal explique qu’à chaque fois qu’une opportunité se présentait, même si elle ne semblait pas enlignée avec son « chemin de vie » il acceptait.

 

En acceptant d’aider telle personne (en sachant très bien qu’il n’avait peut-être pas les connaissances) ça l’amenait sur un chemin différent où d’autres opportunités se présentaient. Je trouve pas d’autres mots pour dire ça en français mais it’s like ; Life is unfolding in a way that you would have never imagined. (Only because you said yes from your heart and not no from your rationnel mind) 

 

FAIRE CONFIANCE

 

Ça peut faire peur de s’abandonner à la vie parce qu’on tient tant à suivre la direction « certaine » qu’on n’est pas capable de s’imaginer avancer dans une direction inconnue. Plus je suis attentif aux signes de la vie moins je me « bat » contre elle. Je me dis  » la vie fait bien les choses et parfoit on se retrouve dans une période de questionnement ou tout « accroche » mais c’est simplement parce qu’on essaie trop. La vie veut t’envoyer à gauche mais tu te bas pour aller à droite en pensant que c’est la seule direction.

Laisse toi aller UNE FOIS.

Exemple ; J’ai eu une opportunité de shooting pour une compagnie de vêtements de sports y’a quelques jours. J’aurais pu me dire  » je peux pas faire ça je ne suis pas mannequin, j’ai pas les skills pour ça » Au lieu de me laisser emporter par ces pensées là, j’ai juste dit « oui » straight up and i’ll will figure out later. On a peur de l’engagement et des nouvelles responsabilités qu’une décision peut engendrer mais c’est comme ça qu’on prend de l’expérience. Quand tu te mets toi-même dans une situation un peu inconfortable, l’instinct de survie embarque et ton cerveau switch en mode « trouver des solutions » et c’est comme ça qu’on avance.

En adoptant cette mentalité on renforcie le feeling d’être confortable dans l’inconfort. On voit qu’on est capable de se débrouiller et ça ouvre des portes qu’on aurait jamais imaginer. Plus on le fait plus ça devient facile, plus la vie nous envois des opportunités. C’est là que la confiance comment à prendre place.

 

Pour finir; cette lecture m’a permi de réalisé d’avoir une approche moins rigide avec la vie. Ne pas forcer les choses. Faire confiance. Taire notre petite voix dans notre tête et ouvrir son coeur. Être ATTENTIF.